Comment drainer et régénérer son foie ?


Le foie est un organe vital situé dans la partie supérieure droite de l'abdomen. Il assure plus de 200 fonctions dans notre corps dont 3 essentielles :

 

 

 

-         stockage des vitamines et des réserves de sucre (régulation du cycle du glucose dans l’organisme)

 

-         enzymatique : c’est avec le pancréas, l’organe qui produit la plus grande quantité d’enzymes

 

-         filtrage et purification du sang

 

 

 

Le foie est donc un organe central de notre corps. Il purifie 1 litre de sang par minute, c’est donc sur lui qu’il faut compter pour éliminer un bon nombre de substances toxiques de notre organisme . Que ces dernières soient exogènes ( médicaments, alcool,hormones stéroïdiennes…) ou endogènes (bilirubine..), elles se retrouvent en quantité importantes dans notre corps.

 

Quand les déchets sont trop nombreux, le foie s’épuise et ne peux plus faire son travail métabolique.

 

Il faut donc l’aider à faire son travail afin qu’il ne se fatigue pas davantage et ainsi éviter ainsi des conséquences plus graves.

Comment faire ?

 

 

 

Le petit coup de main par l’alimentation !

 

 

 

Certains fruits et légumes ont l’avantage de soutenir le foie dans son travail de filtrage et d’aider à éliminer la bile de la vésicule biliaire.

 

 

Les fruits sont :

 

-         l’ananas

 

-         les fruits rouges : cassis, groseilles, fraises, myrtilles, cerises

 

-         Les agrumes : oranges, pamplemousses, citron

 

-         Le raisin

 

-         La rhubarbe

 

-         Les pommes

 

-         Les prunes

 

 

 

Les légumes sont :

 

-         les asperges 

 

-         l’aubergine

 

-         l’avocat

 

-         la carotte

 

-         le céleri

 

-         le chou

 

-         le cresson

 

-         les haricots verts

 

-         la laitue

 

-         la pomme de terre

 

-         la tomate

 

-         le radis noir

 

 

 

On peut y ajouter des aliments comme les amandes, l’ail, l’huile d’olive et le curcuma.

 

 

 

Vous pouvez donc aider votre foie au quotidien en mettant le plus souvent possible ces aliments dans votre assiette.

 

Il est évident qu’il faut par contre éviter de les associer à des aliments nocifs pour l’organisme, tels que tous les aliments raffinés et transformés.

 

En plus de çà, si vous mangez très peu d’aliments d’origine animale et que vos repas sont légers, vous soutiendrez votre foie au jour le jour.

 

 

 

J’ai besoin d’une cure ?

 

 

 

Normalement, le foie se régénère spontanément, cependant l’alimentation moderne, les médicaments, les polluants environnementaux… le fragilise, et même si l’on ne fait pas partie des gens qui font des excès, il sera nécessaire de faire une cure au moins une fois par an.

 

En revanche pour certaines personnes une cure par saison sera nécessaire !

 

Ce sera les cas pour les fumeurs, les gros mangeurs et buveurs par exemple.

 

 

Des symptômes peuvent nous alerter et nous faire comprendre que notre foie n’est pas en grande forme. Les pathologies respiratoires par exemple sont le signe que le foie, affaibli, à dû passer le relais aux poumons pour filtrer le sang. Le terrain devient alors favorable aux microbes et autres virus…

 

Les hémorroïdes également sont le signe d’un foie engorgé. En effet, la veine hémorroïdaire est une ramification de la veine porte qui elle, relie le foie aux intestins. Cette dernière va se gonfler suite à l’engorgement du foie et entraîner ainsi des hémorroïdes.

 

 

 

La saison idéale pour drainer son foie est le printemps. En effet, pendant l’hiver, on mange plus, on bouge moins et donc on accumule des toxines qui doivent être éliminées !

 

 

 

Au début du printemps on fait donc le grand nettoyage pour éviter des pathologies secondaires associées au foie, qui risqueraient de se manifester tout au long de l’année.

 

 

 

On pense aux problèmes cutanés (acné, eczéma suintant…) , troubles respiratoires(bronchites,sinusites…) , problèmes intestinaux (ballonnements, constipations.. ) , tendinites, crampes,migraines , fatigues chroniques et j’en passe !

 

 

 

Avec quelles plantes, je draine mon foie ?

 

 

 

De nombreuses plantes agissent sur le foie, soit en stimulant la sécrétion de la bile, soit en favorisant son élimination. Et parfois même les deux ! Ce sont généralement des plantes amères. Et oui je sais que ça ne fait pas le bonheur de tout le monde …

 

 

 

En tisanes ou en extraits, les plus intéressantes sont l’artichaut, le radis noir et le pissenlit. Vous pouvez également préférer ou ajouter du romarin ou du boldo en complément.

 

( Attention si vous présentez une occlusion des voies biliaires, seul, le romarin ne présente pas de contre-indication).

 

Il est indiqué de les prendre soit le matin à jeun ou bien le soir au coucher (seulement si le repas du soir est déjà loin).

 

 

 

En gemmothérapie, vous pouvez utiliser le génévrier et le romarin à des doses progressives  et sur des cures de 3 semaines à 2 mois. Les jeunes pousses de romarin et de génevrier sont tout 2 des draineurs hépatiques. Le premier protège et le deuxième régénère.

 

 

 

Le pissenlit (taraxacum officinalis) stimule la sécrétion biliaire et nettoie le sang. Il réveille les organismes que l’hiver a rendu paresseux. C’est la racine qui agira sur le foie. Celle-ci contient, en plus des principes amers, de l’inuline et des sucres complexes qui agissent sur la flore intestinale en favorisant le développement de bactéries intestinales bénéfiques.

 

Les feuilles d’artichaut (cynara scolymus) augmentent le volume de la bile et facilitent la digestion. L’artichaut sera plus efficace en extrait liquide. Attention ce ne sont pas les feuilles que l’on mange qui contiennent la substance active, la cynarine, mais bien celles qui poussent le long de la tige.

 

Le radis noir(raphanus sativus niger) est plus laxatif que l’artichaut. Il est anti-inflammatoire

 

et il draine la peau. Il nettoie et tonifie le foie. Il a aussi des propriétés anti-bactérienne et anti-fongiques intéressantes au niveau intestinal.

 

Le romarin (rosmarinus officinalis) contient de la choline qui régule les lipides au niveau du foie.Il aide à évacuer la bile et facilite la digestion. Il est également antispasmodique. Lui aussi est anti-bactérien et antifongique.

 

 

 

 

 

Ces plantes peuvent être prises ensemble pour agir sur tout les organes d’élimination. En priorité le foie, secondairement les reins mais aussi intestins, poumons et peau.

 

 

 

.

 

 

 

Une solution simple, la bouillotte

 

 

 

Le froid empêche le foie de travailler… Il a besoin d’une température d’au minimum 30° et maximum 41°, sinon la circulation du sang va diminuer et le filtrage sera moins efficace.

 

La bouillotte permet d’accélérer le fonctionnement du foie et permet donc le drainage.

 

C’est tout simple. On place la bouillotte sur le foie pendant 30 minutes après les repas !

 

Il y a plus désagréable comme remède ;)

 

 

 

 

 

Régénération du foie

 

 

 

Si votre foie à subit une grosse intoxication due par exemple à des traitements médicamenteux (chimiothérapie, antibiotiques… ) ou bien à une hépatite, il est indispensable de le régénérer .

 

Le Desmodium et le chardon-marie sont les meilleures plantes hépato-protectrices et régénératives que vous pourrez trouver.

 

Le Lédon du Groenland en huile essentielle  vous aidera pour la régénération de votre foie également.

 

 

 

 

 

Bonus : Avant/Après les fêtes de fin d’année

 

 

 

Le foie n’aime pas les frustrations ! Il ne faut donc pas vous priver des plaisirs alimentaires pendant les fêtes de Noël.

 

Si vous avez peur que les excès vous fatiguent ou vous rendent malade, suivez ces petits conseils dès le début du mois de décembre :

 

-         Alléger votre alimentation

 

-         Manger peu sucré

 

-         Manger des potages de légumes détoxiquants tels que choux, fenouil, poireau, céleri

 

-         Buvez des tisanes de Romarin qui va tonifier  et drainer votre foie de manière douce

 

 

 De cette façon vous allez renforcer votre organisme et préparer votre foie à mieux métaboliser les excès de fin décembre.

 

 

 

 

La Gentiane qui est de bon secours pour désengorger le foie et faciliter la digestion sera la plante à privilégier en tisane après les repas copieux de la dernière semaine de décembre.

 

Elle est également un bon tonique  mental et vous permettra de débuter l’année avec un moral d’acier !

 

Début janvier, ne fragilisez pas votre foie avec une cure détoxifiante trop agressive, continuez les tisanes de romarin et de gentiane, ne surchargez pas votre alimentation et attendez le printemps.

 

Vous pouvez aussi ajoutez des hydrolats dans votre eau quotidiennement. Livèche et génevrier par exemple.

 

 

 

Quand vous aurez retrouvez votre énergie vous pourrez entamer une cure de 21 jours avec les plantes indiquées plus haut.

 

 

 

Alors, pendant les fêtes profitez et aidez votre foie tout au long de l’année en prenant ces 3 résolutions :

 

-         Se reposer

 

-         Prendre des bains chauds

 

-    Se balader et/ou faire de l’exercice en plein air (non-pollué si possible ;)

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources :

 

 

 

- « Manuel de détoxication », Christopher Vasey

 

- «  Petit traité de Naturopathie », Christopher Vasey

 

- « La phyto-aromathérapie pratique », Marcel Bernadet

 

- « Nettoyer et drainer son foie naturellement, les réponses naturopathiques », Christophe Brun

 

-www.medsource.fr